Trois axes d'enseignement
Journées d'études
Séminaires
Présentations cliniques
Dans les régions
Aquitaine
Centre
Isère
Strasbourg
Région parisienne
Projets
France
Europe

Rechercher

 



 

 

LA MÉLANCOLIE: EMBARRAS THEORICO-CLINIQUES. Novembre 2016

OTTIGNIES (BELGIQUE)
 Journée d’étude du samedi

26 novembre 2016 à Ottignies(Belgique)

Journée organisée conjointement par le service de psychiatrie de la clinique Saint-Pierre à Ottignies, 
par l’Association freudienne de Belgique et par 
le Collège de Psychiatrie
   

 

 

La mélancolie : embarras théorico-cliniques

 

 

Le souhait de cette journée est de reprendre la question de la mélancolie. Mais par quel bout ?  La mélancolie, comme intense souffrance psychique, traverse non seulement notre histoire médicale, mais aussi notre histoire culturelle, artistique, voire astrologique.  Il existe par conséquent de multiples façons de tenter d’aborder cette question. Le bout par lequel approcher cette question, durant cette journée, sera celui de l’embarras.  Embarras théoriques quand il s’agit de spécifier nosologiquement plus avant cette pathologie, et embarras cliniques auxquels inévitablement chaque soignant est confronté dans sa rencontre avec le mélancolique, que ce soit dans la présentification de la toute-puissance de son indignité, que ce soit dans l’abandon tenace de son corps, que ce soit dans l’effroi de sa déréliction,  ou encore dans le risque d’un retournement paranoïde possible. Embarras est un terme qui semblait bien connoté avec le mélancolique, l’idée d’une gêne au regard d’une instance supérieure et directrice s’y laisse entrevoir.  Mais de quelle gêne s’agit-il ?  Et de quelle instance ?  Et finalement quel est cet objet tant aimé du mélancolique dont la perte  irrémédiable semble l’engager dans un deuil si impossible ? Ces questions seront mises au travail durant cette journée.

 

La matinée (9h30-12h30) 

Accueil 

Introduction : Bernard Delguste

 

Dr Jean Garrabé : l’histoire du concept de mélancolie et la question de son positionnement nosographique aujourd'hui

 

Prof Jean Kinable : la souffrance mélancolique : un moi en peine de lui-même en tant qu’objet autant que sujet de soi

 

Discutants : Dr Etienne Oldenhove, Dr Benoît Gillain 

 

L’après-midi (14h00-17h30)

 

Thérèse Goossens et Benoît Jonnieaux : embarras des soignants hospitaliers face au corps dévitalisé du patient mélancolique

 

Dr Michel Daudin préoccupations des soignants devant une évolution clinique mélancolique

 

Marie-Hélène Pont-Monfroy et Alain Harly : rapport au corps et nomination imaginaire dans la mélancolie

 

Discutants : Marie-Dominique Perrot, Dr Didier de Brouwer, Dr Michel Jeanvoine

 




THERAPIES DES TROUBLES THYMIQUES
GARRABE Jean

INTRODUCTION
Bernard DELGUSTE

EMBARRAS DES SOIGNANTS HOSPITALIERS face au corps dévitalisé du patient mélancolique

LA SOUFFRANCE MELANCOLIQUE
KINABLE J.